AU MINFOPRA, L'USAGER EST ROI.

Inscription au suivi de dossiers || Notre Web TV

A LA UNE

CEREMONIE DE LANCEMENT DES ACTIVITES DE LA CELLULE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AU MINFOPRA
Communiqué spécial du MINFOPRA à l'ENAM ce Lundi 03 Juin 2019 lors de la cérémonie de levée des couleurs
CÉRÉMONIE DE VALIDATION DU CDMT (CADRE DE DÉPENSES À MOYEN TERME) 2020/2022 DU MINFOPRA
Réunion tripartite entre le MINFOPRA le MINESEC et le collectif des enseignants indignés
Réunion de Coordination au MINFOPRA du 23 Mai 2019
MINFOPRA-MINFI : Bientôt le redémarrage du projet SIGIPES II
previous arrow
next arrow
Slider

Le Ministre

le ministre de la fonction publique

Joseph LE, Journaliste Principal Hors Echelle et homme politique

Previous Next

Lutte contre la corruption au MINFOPRA.

La cellule anti-corruption du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme administrative a procédé au lancement de ses activités pour le compte de l’année 2019 ce 10 juin au club MINFOPRA.

La cérémonie de lancement était présidée par Joseph LE, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative. Comme invité, le révérend Docteur Dieudonné Massi Gams président de la Commission Nationale Anti-corruption, accompagné de ses collaborateurs.

A cette occasion, le MINFOPRA a instruit a ses collaborateurs de «mobiliser toutes les parties prenantes à s’investir mieux et davantage dans l'implémentation des axes stratégiques de lutte contre la corruption » au sein du MINFOPRA, et de lui faire un compte rendu mensuel sur ces activités.

Le président de la CONAC s’est réjoui de constater qu’au MINFOPRA aucun effort n'est ménagé pour combattre la corruption sous toutes ses formes. Il a par ailleurs exhorté le Ministre Joseph LE à continuer son combat, malgré les difficultés. Les deux hommes ont procédé ensuite à l’inauguration d'une boîte à suggestions qui se trouve dans la cours du MINFOPRA et du "Panneau anti-corruption". Ils n’ont pas manqué au passage de discuter avec quelques "Rois" du MINFOPRA.  

Au Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative « l’usager est roi »

 

 

Previous Next

Communication spéciale du MINFOPRA à l'ENAM du 03-juin-2019 à l'occasion de la Cérémonie de levée des couleurs marquant la rentrée académique du second semestre à l'ENAM pour le compte de l’année 2019/2020.


« Il n'y a pas de plus grand honneur, ni de plus grand bonheur que de servir sa patrie » tels sont mots du ministre Joseph LE de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative ce lundi 03 juin 2019 à l’endroit des élèves de l'Ecole Nationale de l’Administration et de la Magistrature. Ils ont été prononcés au cours de la cérémonie solennelle de levée des couleurs qui marque en même temps la rentrée du second semestre de l’année académique en cours. C’était dans l’enceinte de l'ENAM.
Pour cette allocution spéciale, le MINFOPRA a tenu à transmettre aux élèves de l'ENAM le message de félicitations que le chef de l’État leur a adressé pour leur brillante participation à la parade du 20 mai 2019.
Le MINFOPRA a rappelé à ces futurs hauts cadres de l’administration publique Camerounaise, que leur rôle en tant que reflet de l’intégrité de l’État est plus qu’important dans « le contexte difficile que traverse notre pays secoué de part et d’autre, par des soubresauts sécessionnistes et des attaques terroristes»
Les responsables de l'ENAM présents à cette cérémonie ont apprécié à juste titre cette visite du ministre dans la plus prestigieuse école de l’État.
Brève mais riche en symbole, cette cérémonie aura raffermi dans tous les esprits présents une fois encore l’attachement à la patrie.

Previous Next

 Réunion tripartite entre le MINFOPRA le MINESEC et le collectif des enseignants indignés le 23-05-2019

Le mot d'ordre de grève qu'annonçait le collectif des enseignants indignés le 27 mai 2019 a finalement été levé à l'issue de cette rencontre tenue ce 23 mai dans les services du ministre des enseignements secondaires Mme Nalova Lyonga. A l'origine de ce mot de grève le déclanchement de plusieurs procédures disciplinaires à l'encontre de certains enseignants exerçant dans les régions dites en crise (nord-ouest, sud-ouest). Ces derniers réclament de la part du ministère de tutelle un redéploiement pour des raisons sécuritaires.
Apres plus d'une heure de débats le collectif des enseignants indignés, porté par la voix de Mr Bessala s'est résolu a annulé cette action qui n'honore pas le corps enseignant en cette veille de début d'examens officiels. Leurs doléances ont été enregistré par les deux ministres qui vont plancher sur des solutions durables. A sortie de ces pourparlers l'on peut espérer que le baccalauréat de l'enseignement générale qui commence ce 27 mai, va se dérouler dans la sérénité.

© Copyright 2017-2019 DSI MINFOPRA. Tous droits réservés.

Suivez-nous sur    facebook