Dès les premières années de l’indépendance du Cameroun en 1960, les responsables prennent conscience de la nécessité d’améliorer les méthodes du travail administratif, les charges de fonctionnement de l’administration absorbant presque entièrement le budget de l’Etat.

Du fait de l’absence d’un document de référence relatif à l’organisation des services publics et notamment des ministères, une confusion est née sur l’utilisation des termes te ls que texte organique, organigrammes, cadre organique, poste de travail, plan d’organisation et d’effectifs.