AU MINFOPRA, L'USAGER EST ROI.

Inscription au suivi de dossiers || Notre Web TV

PINORAC_article_fr

 

THEMES

CONTENU

PRESENTATION DU PROJET  D’INTRODUCTION DES NORMES DE RENDEMENT DANS L’ADMINISTRATION CAMEROUNAISE

Dans le cadre de l’opérationnalisation d’un nouveau système d’évaluation aux résultats des agents publics sous-tendue par le décret n° 94/199 du 07 octobre 1994 portant Statut Général de la Fonction Publique de l’Etat, modifié et complété par le décret n° 2000/287 du 12 octobre 2000 et le décret n° 2001/108/PM du 20 mars 2001 fixant les modalités d’évaluation des performances professionnelles des fonctionnaires et dont l’article 3 prévoit l’établissement de normes de rendement propres à chaque administration, le Projet d’Introduction des Normes de Rendement dans l’Administration Camerounaise (PINORAC) a été mis sur pied et lancé par le MINFOPRA en 2008

OBJECTIFS

Introduire les normes de rendement dans l’Administration Publique Camerounaise en vue de l’évaluation aux résultats. Il s’agit :

-                 de déterminer les critères d’évaluation pour les diverses catégories de postes de travail ;

-                 d’élaborer les fiches de poste à partir des emplois-types ;

-                 d’élaborer les normes de rendement pour chaque administration ;

-                 de former les responsables à tous les niveaux de toutes les administrations, à la planification des objectifs annuels et à l’utilisation du nouveau système ;

-                 de rendre opérationnel le système d’évaluation aux résultats.

ACTIONS

- signature de l’arrêté n° 214/CAB/PM du 01 septembre 2009 portant création, organisation et fonctionnement du Comité de pilotage du PINORAC par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

- élaboration du guide méthodologique d’élaboration des normes de rendement en 2009 ;

- élaboration des instruments d’évaluation : normes de rendement et fiches de poste dans les quatre administrations pilotes (MINFOPRA, MINTP, MINFI, MINSANTE), formulaires d’évaluation, fiches de fixation des objectifs, fiche d’enregistrement des performances, note explicative du système ;

- expérimentation du nouveau système d’évaluation au MINFOPRA de juillet à décembre 2015 à la suite du séminaire d’imprégnation organisé à l’intention des personnels du 03 au 04 juin 2015 à l’Hôtel Aurelia Palace ;

- élaboration du projet d’Arrêté du Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative fixant les modalités de mise en œuvre  du nouveau système d’évaluation au MINFOPRA en 2015 ; ledit projet a fait l’objet d’une séance de travail le 29 février 2016 dans les Services du Premier Ministre. Au terme de cette session, les SPM ont instruit l’expérimentation dudit nouveau système d’évaluation, durant une année complète, dans les quatre (04) administrations  pilotes (MINFOPRA, MINTP, MINFI, MINSANTE) ainsi que dans deux (02) autres administrations au choix du MINFOPRA, à savoir  le MINTSS et le MINPROFF ;

-      tenue d’un séminaire de sensibilisation et d’appropriation du nouveau système d’évaluation des performances professionnelles des agents publics le 25 mai 2016 à l’intention de toute l’administration camerounaise à l’ENAM ;

- tenue d’un atelier à l’intention des administrations pilotes  pour éprouver les nouveaux outils dudit système d’évaluation ont eu lieu du 26 au 27 mai 2016 au SPRA suivi de leur accompagnement à la mise en œuvre dudit nouveau système ;

- signature de la décision N°000157/CAB/MINFOPRA du 21 février 2017 fixant les modalités et critères de la mise en œuvre de l’expérimentation du nouveau système d’évaluation des agents publics au MINFOPRA ;

LES ACQUIS

- l’élaboration des normes de rendement et des fiches de poste dans les quatre administrations pilotes (MINFOPRA, MINTP, MINFI, MINSANTE)

- la conception de nouveaux formulaires d’évaluation

- l’expérimentation du nouveau système d’évaluation au MINFOPRA et au MINSANTE depuis 2017.

CHANTIERS EN COURS

- Poursuite de l’implémentation du PINORAC dans les six (06) administrations pilotes  inscrites dans la feuille de route du MINFOPRA, à savoir : le MINFOPRA, le MINTP, le MINFI, le MINSANTE, le MINTSS et le MINPROFF.

- Poursuite de l’implémentation au sein des administrations ayant sollicité l’accompagnement du MINFOPRA, notamment : l’Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé, le MINAS et le MINDCAF.

 

PERSPECTIVES

A moyen terme, il est prévu l’implémentation de la réforme dans l’ensemble de l’administration publique camerounaise.

 

© Copyright 2017-2019 DSI MINFOPRA. Tous droits réservés.

Suivez-nous sur    facebook