AU MINFOPRA, L'USAGER EST ROI.

Inscription au suivi de dossiers || Notre Web TV

Previous Next

Gestion des Ressources Humaines: L'arrimage à la SND30.

Gestion des Ressources Humaines: L'arrimage à la SND30.

Les responsables en charge de la gestion des ressources humaines dans différentes administrations camerounaises outillés sur l'arrimage des plans de recrutement à la stratégie de développement pendant les trente années à venir, ce 23 août 2022 à Mbankomo au cours d'un séminaire de formation.

Présidé par Joseph LE, Ministre en charge de la fonction publique et de la réforme administrative, ce séminaire d'un jour a vu la participation de trente six administrations représentées essentiellement par les directeurs des ressources humaines et des affaires générales. Au programme, sept exposés de différents experts en gestion des ressources humaines ont ponctué ce conclave, entre les les deux cérémonies protocolaires d'ouverture et de clôture des assises. À l'ouverture, les souhaits de bienvenue par l'autorité municipale des lieux ont connu la gratitude de Joseph LE qui, dans son discours d'ouverture a pleinement remercié le Maire de ladite commune. Le ministre a ensuite, entre autres rappeller qu'il est important pour son département ministériel de veiller sur la qualité, la cohérence et les contingences des recrutements des agents publics, avant de déclarer les travaux du séminaire ouverts.
Sous la modération de Mme l'Inspecteur général, la première partie des exposés des experts en gestion des ressources humaines à porté tour à tour sur "l'importance des cadres organiques dans le fonctionnement des services" par le Secrétaire Permanent à la Réforme Administrative TCHAGADICK NJILLA Yves. Il a démontré que l'utilisation des cadres organiques permettent de ne pas tomber dans les recrutements hasardeux à court terme, qui sont préjudiciables sur les finances publiques. Le deuxième exposé quant à lui était axé sur "le renforcement des capacités : gage de performance au sein des administrations" par le directeur des ressources humaines de l'Etat, SANKAME ZOUBEROU. Il établit le lien entre la performance et le poste de travail. L'exposé suivant portait sur le " décret du 30 décembre 2020, portant harmonisation de l'âge de départ à la retraite des agents publics de l'Etat: enjeux, défis et conséquences sur les recrutements " dispensé par le DRPCE MINFOPRA, Hervé Brice DIKOUME BATINDI. Ce décret pourrait servir de socle pour la quête de performance et de modernisation de l'action publique. Le dernier exposé de cette première vague a porté sur "la prise en compte des contraintes liées à l'incidence financière lors de l'élaboration des plans de recrutement", par le Directeur de la dépense de personnel et des pensions du ministère des Finances. L'exposant a relevé le paradoxe de trop de recrutements et toujours trop à recruter. Selon lui, il faut normaliser la pyramide des recrutements et prioriser les corps de métier en voie de disparition.

Après quelques questions et réponses, la deuxième vague d'exposés, sous la modération du Chef de Division de la Discipline et du Contentieux Serge TSIMI, a porté tour à tour sur "l'importance de la prise en compte des personnes défavorisées dans l'atteinte des objectifs de la SND30 " par le Pr SOH FOTSING, DPPS au Minepat. Ensuite sur "l'importance de la prise en compte de l'approche genre dans  la constitution du capital humain" par le Directeur de la Promotion sociale de la femme au MINPROFF Martine
ONGOLA. Enfin, "l'importance de la prise en compte des personnes défavorisées dans la constitution du capital humain" par le DSN/MINAS. C'est deux derniers exposés insistent sur l'equitabilisation dans les plans de recrutement, qu'aucune couche ne soit marginalisée.
Le séminaire s'est refermé par la lecture du relevé des recommandations par le secrétariat technique du séminaire et le satisfecit du ministre dans son mot de fin, qui a également annoncé d'autres échéances prochaines.

Eunice ABEM, Cadre/Celcom.

© Copyright 2017-2022 DSI MINFOPRA. Tous droits réservés.

Suivez-nous sur    facebook