AU MINFOPRA, L'USAGER EST ROI.

Inscription au suivi de dossiers || Notre Web TV

Previous Next

 

In a two-day ceremony that took place at the Jacques Menier amphitheater  of the National School of Administration and Magistracy( ENAM), from  the 25th to 26th  January 2024, Minister Joseph LE was duly honored by personnel of the central and devolved services of the Ministry of  Public Service  and Administrative Reform (MINFOPRA) as well as institutions under the tutelage of his ministry.  

Two years after the implementation of the new procedure for the treatment of teacher’s absorption files, staff of the Ministry of Public Service and Administrative Reform gathered at the  Jacques Menier amphitheatre to consider the commendable results that this has produced and to reflect on its extension to other professional corps. In his opening address at the annual conference  which saw the participation of the Minister delegate at the Ministry of Justice, Mr Jean de Dieu MOMO, Minister LE  made a precision that “the celerity of the new procedure which considers the treatment of teacher’s files in just 3months i.e 47days instead of 2 years is the reason why we gathered to push reflections on how to extend this to other professional corps and history  will note that this development brought our administration to another level”.

Amongst others, discussions centred on a number of exposés that brought to light the 0realization of the SIGIPES software and  on the other professional corps concerned and the strategy of aligning them to the reform. In what concerns the ceremony for new year wishes, Minister Joseph LE in his speech  for the occasion, informed his staff  that for the year 2024, efforts will be made to improve working conditions of his personnel.   While quoting the Head of State’s new year speech which called for the imperative fight against corruption, he warned against corrupt practices and the sale of services which have become rampart in MINFOPRA.  He ended by saying,  State agents should be guided by probity in the dispensation of their work and  every character manifested against the freedom of public services will be banished from MINFOPRA . Two main priority project areas for 2024 will be the effective implementation of a more sophisticated computerized and Payroll software, SIGIPES 2 and the digital platform for the authentication of diplomas of state employees.

For the high points of the ceremony, in an atmosphere of conviviality and in the presence of the Secretary of State in the Ministry of Public Works, Mr Armand NDJODOM, gifts were handed over to staff who were due retirement, labour medals   were awarded to staff earmarked from different departments and Minister LE received new year wishes from all staff of his Ministry from one department to another. As expected  of such ceremonies, the day ended in and atmosphere of much feasting.

 

Previous Next

 

Amélioration du cadre de travail : Le MINFOPRA s'inscrit dans la continuité

        

        Le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a effectué, le mercredi 20 septembre 2023, une visite de travail à l’annexe de son département ministériel à Dragages, à l’effet d’évaluer le niveau de mise en œuvre des travaux de réhabilitation y engagés depuis bientôt quelques mois.

     Comme le bâtiment principal du MINFOPRA qui affiche fière allure depuis sa rénovation complète, Monsieur Joseph LE souhaite donner la même image, sinon presque, au  bâtiment annexe du MINFOPRA, à partir de Janvier 2025, délai de livraison de l'ouvrage entièrement réhabilité.

      En effectuant cette visite sur les lieux, le MINFOPRA entendait évaluer l’état d’avancement des opérations de modernisation et de sécurisation de l’infrastructure abritant certains services du département ministériel.
   En effet, dans le processus sans cesse croissant visant à l’amélioration des conditions de travail au MINFOPRA et l’optimisation de la sécurité de ses personnels, Monsieur Joseph LE a décidé de la mise en œuvre de plusieurs projets au titre de l’exercice 2023, suite aux différents cambriolages perpétrés sur site et diverses récriminations portées à son attention sur un certain nombre de dysfonctionnements notés dans ledit bâtiment.

    Des premières  réalisations traduisent l'urgence de cette solution pratique dont le résultat ne s'est pas fait attendre. Joseph LE a pu constater: la pose des grilles sur toutes les ouvertures du premier étage, la saisine par Monsieur le ministre de son homologue le Ministre de la Défense afin de mettre à sa disposition des éléments pour assurer la sécurité des hommes et des biens, le changement des portes en bois par des portes métalliques  au niveau des couloirs et de l’entrée principale du bâtiment, la réfection des rails du portail d’entrée et l’aménagement d’un espace pour le gardien, le nettoyage et la désinfection du forage ainsi que son automatisation  par un système harmonisé avec la CAMWATER… entre autres.


      D’autres projets sur financement du BIP 2023 sont en cours de contractualisation. « Il s’agit  de la fourniture et la pose de la climatisation par split (79 millions), divers autres travaux de réhabilitation et de sécurisation (30 millions) comprenant entre autres, le rafraichissement des murs et l’achèvement de la mise en place d’un système électrique ondulé » a indiqué le Directeur des Affaires Générales (DAG) du MINFOPRA, Monsieur MBALABOUOM NZIE Alexis, en interpellant par la suite les bénéficiaires à faire bon usage de ces investissements. « La rareté des ressources devrait emmener les utilisateurs que sont les personnels du MINOPRA à plus de discipline individuelle et collective.

Ce n’est qu’à ce prix que le lourd investissement pourra contribuer substantiellement à la modernisation du service public au MINFOPRA en général et au bâtiment annexe en particuliers », a-t-il conclu.
C’est sur les promesses rassurantes des bénéficiaires que Monsieur le Ministre a mis fin à cette visite de travail

Previous Next

Nouveau SIGIPES II: Derniers réglages

 

Après l’installation de l’application dans un environnement propre au Cameroun ainsi que la disponibilité et l’accessibilité du nouveau progiciel dans l’ensemble du système Informatique de gestion intégrée du personnel de l’Etat et de la solde, la phase du parachèvement de l’application a débuté le mercredi 20 septembre 2023 avec la formation des premiers utilisateurs du système.

Le Nouveau SIGIPES II doit entrer en production dans les prochains jours. Pour l’instant, l’heure est aux divers tests et opérations de vérification des fonctionnalités et du fonctionnement optimal du système. Pour cela, il est de bon ton que les futurs utilisateurs du nouveau progiciel en soient imprégnés et capacités.

C’est tout là l’objectif du séminaire organisé à leur intention depuis le mercredi 20 septembre 2023 au siège de la Division de la Coordination Nationale du SIGIPES.

Au cours des dix (10) jours de formation, les premiers utilisateurs du nouveau SIGIPES II seront formés à l’utilisation du système.« Le but est que les utilisateurs camerounais s’approprient efficacement le système. Ils doivent à la fin de cette formation maitriser la manipulation de différentes fonctionnalités  SIGIPES II au point de générer les actes de carrière. Les volets solde, discipline, retraite seront également abordés », explique Hichem MEZGHANI de SIMAC, l’entreprise tunisienne en charge de la conception et la réalisation du nouveau progiciel et chargée d’assurer le transfert de compétences aux utilisateurs pendant cette formation. « Les apprenants vont manipuler l’application à partir de leurs postes sur la base des exemples. L’équipe de formation va préparer les cas de test », poursuit-il.

Les séminaristes sont entre autres des personnels du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA), du Ministère des Finances (MINFI), de l’équipe des recettes, de l’Assistance à la maitrise de l’ouvrage (l’entreprise camerounaise AFREETECH) et des « hommes métiers GHR ». Ils sont suivis par d’autres responsables de leurs administrations et services par visioconférence et ces autres types d’apprenants peuvent également éprouver l’application sur leurs ordinateurs à partir d’une clé d’accès.

Entrée en service imminente…
La formation en cours s’inscrit en droite ligne de la dynamique de modernisation et d’innovation promue par le Chef de l’Etat, S. E. PauL BIYA et participe de l’accélération de la mise en service du nouveau SIGIPES II. Après avoir assuré toutes les étapes relatives à la procédure de passation du Marché y afférent, ainsi qu’à sa réalisation en cours de finalisation par la SIMAC, le Minfopra sous la houlette de son Chef de département, Monsieur Joseph LE a, dans le cadre du comité interministériel y dédié, animé des séances de travail en vue de la mise à disposition complète des informations indispensables à l’entreprise adjudicataire ; entrepris des démarches auprès de la Camtel et du Cenadi en vue de l’hébergement et de la sécurisation des données du progiciel ; organisé des séances d’évaluation du niveau d’avancement des travaux ; etc. La formation des premiers utilisateurs engagée vient donc poser l’encrage sur les travaux de finitions du progiciel avant son entrée en production.

Previous Next

Besoins en personnels de l’Etat : Conférences de pré-validations du plan de recrutement pour l’exercice 2024

 

Les conférences de pré validation du plan de recrutement pour l’exercice 2024 organisées par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative à l’intention des responsables des ressources humaines de différentes administrations se tiennent depuis la matinée du mercredi 20 septembre 2023 dans la salle de conférence du Club MINFOPRA.

 

Le but de ces importantes assises qui vont s’achèveront ce jeudi 21 Septembre 2023, est de: « permettre d’examiner les besoins en personnels exprimés par les différents départements ministériels et, de statuer « in situ » sur le nombre de places à proposer au recrutement dans chaque secteur d’activités».

Monsieur Joseph LE dans ses propos, a invité les différents participants à clairement présenter leurs besoins et à les justifier en toute objectivité, en vue d’une meilleure planification du prochain exercice budgétaire.

 

Page 1 sur 46

© Copyright 2017-2024 DSI MINFOPRA. Tous droits réservés.

Suivez-nous sur    facebook