AU MINFOPRA, L'USAGER EST ROI.

Inscription au suivi de dossiers || Notre Web TV

Previous Next

Promotion of peace and friendship : MINFOPRA AND PEACE CORPS DISCUSS FOR GREATER  COOPERATION

The Minister of the Public Service and Administrative Reform Mr Joseph LE, granted an audience today at his Cabinet, to the Country Director of Peace Corps Kristina Nicole SENE.

It was in a warm atmosphere, full of enthusiasm, that Minister Joseph LE, welcomed the Country Director of Peace Corps, Mrs Kristina Nicole SENE, this Thursday, October 13th, 2022, at 4:30pm prompt.
Speaking at the start of the hearing,  the Country Director first thanked the Minister of the Public Service and Administrative Reform for his commitment and his support to the volunteers of her association. She also used the opportunity to invite Minister Joseph LE as a guest of honor, to the 60th anniversary of Peace Corps in Cameroon, which will be celebrated on January 23, 2023.

Being in Cameroon since 1962, Peace Corps is an organization that offers a people to people approach. It goes in the villages, rural communities here in Cameroon, to meet the needs of Cameroonians through three programs that are offered for the moment; education, agriculture and community health. ”we have three program areas which are, Education, agriculture and community health, to help the population of Cameroon” explained the Country Director of Peace Corps.

Minister LE's vision for this organization is to give it a new dimension. To give it more visibility, when they come to Cameroon, during their 3months of training and 24months of service ”it would be desirable that when the volunteers come, they are officially welcomed and visited where they are set, during their training” said the Minister.

In perspective, peace corps plans to continue working together with MINFOPRA, and to meet the needs of the populations of cameroon.

     

Linda MBAL/Celcom

Previous Next

Intégrations des enseignants de l'ENS/ENSET: Séminaire sur l'appropriation des nouvelle procédure.

 

Le Ministre  de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Monsieur Joseph Le, a présidé le séminaire-atelier d’appropriation et de vulgarisation de la nouvelle procédure de prise en charge des lauréats des ENS/ENSET à l’auditorium de la délégation régionale du MINFOPRA du Centre le 05 octobre 2022.


Renforcer les capacités  des responsables en charge de la scolarité dans les huit (8) ENS et ENSET du pays et des Délégués Régionaux du MINFOPRA sur la nouvelle procédure d'intégration des enseignants, telle est la quintessence des travaux tenus le mercredi 05 octobre 2022 dans l'Auditorium de la Délégation Régionale du Centre sis à  Dragages, à  Yaoundé.  
Le ministre Joseph LE a tenu a rappelé à l’assistance l’importance de l’effectivité impérative de cette donne, qui constitue une solution définitive aux problèmes de longues attentes que connaissaient les enseignants issus des ENS et ENSET.
La procédure mettra au maximum 90 jours soit 3 mois au lieu de 30 mois comme ce fut le cas autrefois. L’authentification des diplômes qui était l’une des plus grandes difficultés, sera désormais effectuée pendant la formation pour réduire les delais.
Au cours des échanges, les participants ont discuté sur  les goulots d’étranglement qui subsistaient et des mesures correctives ont tout de suite été proposées et enregistrées.
En rappel, ces travaux font suite à la mise en application des Hautes directives présidentielles répercutés par le SGPR dans sa correspondance n 26/CF/SG/PR du  9 mars 2022, relatives aux problèmes soulevés par certaines corporations du secteur Éducatif.

             

Zita ATANGANA
              Journaliste/Celcom

Previous Next

Nouvelle procédure d'intégration des enseignants: La dynamique en marche...

Le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Monsieur Joseph LE a procédé le mercredi 12 octobre 2022, à  Douala, à  la cérémonie de lancement de l'opérationnalisation de la nouvelle  modalité  de prise en charge des lauréats des  ENS/ENSET dans les Délégations Régionales du MINFOPRA. C'était en présence des autorités administratives de la ville et des Responsables du MINFOPRA.

Le contexte, on le connaît déjà. Par correspondance N°26/CF/SG/PF du 09 mars 2022, des Hautes Directives Présidentielles en faveur des enseignants instruisaient la dématérialisation et la simplification des procédures  d'intégration des enseignants en particulier, et des agents publics en général.  Dans le but d'apporter des réponses concrètes  et appropriées  aux revendications de ces derniers, le MINFOPRA a entrepris de mener une réflexion sur ce qui était  apparu comme étant les points critiques du processus d'intégration des lauréats des ENS/ENSET par le passé. Cette réflexion a abouti à l'élaboration d'une nouvelle procédure d'intégration de cette catégorie de personnels de l'État, avec pour gain immédiat, la réduction drastique du temps dédié au traitement de leurs dossiers d'intégration. Ainsi, de 30 mois par le passé, on en est à 90 jours aujourd'hui grâce à cette nouvelle procédure. Dans la même veine, une série  de concertations entre le MINFOPRA et ses homologues des Enseignements Secondaires, de l' Enseignement Supérieur et de l'Éducation de Base tenues, respectivement le 13 avril, les 11 et 19 mai 2022, ont  permis, entre autres,  de partager  l'information relative à  la nouvelle procédure d'intégration des enseignants et de recueillir leurs avis par la même occasion.

La cérémonie tenue le mercredi 12 octobre 2023, à  Douala, consacre donc le lancement officiel de la phase d'opérationnelisation de la numérisation et du traitement des dossiers d'intégration au niveau des services déconcentrés du MINFOPRA, avant leur transmission dans les services centraux.  Cette cérémonie s'est déroulée en visioconférence avec les autres Délégations Régionales. Elle a permis de tester surplace, le dispositif de numérisation des dossiers d'intégration ,objet de diligences.
Il ya lieu de signaler au passage des sessions de renforcement de capacités renforcement des personnels des Délégations Regionales du MINFOPRA à  l'utilisation  des nouvelles applications, déjà réalisées ou en cours. Elles s'avèrent indispensables pour l'appropriation et à  la vulgarisation de la nouvelle  donne, mais aussi l'identification des goulots d'étranglement qui émailleraient le processus et  des propositions de mesures correctives destinées à fluidifier le circuit de traitement de ces dossiers. Elles visent également la maîtrise progressive des outils techniques  (Application KAIROS Archives et les scanners professionnels) acquis pour la cause.

La nouvelle procédure en question...

Pour tenir dans un délai de 90 jours, il faudra compter sur la dextérité et la diligence de tous les maillons de la chaîne du traitement des dossiers d'intégration et de reclassement des enseignants. La réduction drastique des délais de traitement des dossiers à  90 jours est possible avec la suppression de certains postes de travail.  Plusieurs autres paramètres rentrent en compte. Il s'agit de l'introduction de nouveaux acteurs, les règles de gestion et les textes qui sous-tendent le traitement dudit dossier, les conditions à  remplir, les délais impartis, le signataire de l'acte et les modalités de notification de son acte à  l'intéressé.

Previous Next

Renforcement des capacités: Le MINFOPRA outille les responsables impliqués dans la Gestion des Ressources Humaines.

 

Faciliter aux gestionnaires des ressources humaines des Administrations, la maîtrise des outils de la Gestion Prévisionnelle des effectifs, des Emplois et des Compétences (GPEEC), tel est l’objectif du séminaire qui se tient depuis ce 27 septembre 2022 à MBANKOMO.

 Ces travaux permettront aux responsables d’être édifiés sur l’utilisation des outils de la GPEEC,  l’importance du redéploiement et du renforcement des capacités, la maîtrise de l’utilisation de l’outil informatique (ANTILOPE et SIGIPES) ainsi que la la gestion des carrières et de la liquidation des droits. Cette formation fait suite à celle du 23 août dernier à l’intention des DAG et des DRH des ministères sur les éléments à prendre en compte pour une bonne planification des recrutements.

Le thème << Suivi-accompagnement des administrations dans la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences>>, sera développé sous forme d’exposés et travaux en ateliers jusqu’au 28 septembre 2022.
  La cérémonie d’ouverture présidée par le Ministre Joseph LE accompagné de ses collaborateurs, a connu la présence des autorités administratives et municipales de la ville de MBANKOMO à la tête desquels le 1er adjoint préfectoral de Ngoumou, représentant Madame le Préfet du département de la MEFOU et AKONO.

Ces importants travaux qui s’achèvent le 28 septembre 2022, laissent entrevoir des lendemains meilleurs dans la gestion des ressources humaines de l’Etat.

© Copyright 2017-2024 DSI MINFOPRA. Tous droits réservés.

Suivez-nous sur    facebook