AU MINFOPRA, L'USAGER EST ROI.

Inscription au suivi de dossiers || Notre Web TV

Previous Next

Diplomacy: His Excellency Christophe GIHLOU's farewell to Joseph LE

Having arrived the end of his 3 year mandate ( 2019-2022) in Cameroon, the french ambassador to Cameroon H.E Christophe GUILHOU was received in audience by  the Minister of the Public Service and Administrative Reform, Joseph LE, this afternoon.

Summing up reasons for this visit to MINFOPRA today, 20th September 2022,  the diplomat mentioned France’s appreciation of the work done by Minister LE to effectively establish reforms in the public service in Cameroon  and  he noted the friendly relations shared with the Minister  of the Public Service  and Administrative Reform. Recounting the memories of the French cycling tour of the East region in February  this year,  the French diplomat said he had a wonderful time in the company of the public service boss and this could not be easily forgotten. Also, his memories of Cameroon are filled with pleasant things amongst which are the academic excellence of young Cameroonians at home and abroad.
The visit ended in a convivial atmosphere, with the ambassador receiving a gift from Minister Joseph LE.

Previous Next

Rentrée scolaire 2022-2023: Le MINFOPRA rassure les Enseignants lors du Point de presse gouvernemental.                                           

Le ministre Joseph LE fait le point des dispositions prises à son niveau dans le cadre de l'application des directives présidentielles en faveur des enseignants et sur l'action gouvernementale face aux nouvelles revendications des enseignants. C’était au cour d'une Communication gouvernementale présidée par le Ministre de la communication le 30 août dernier.

Le MINFOPRA rassure les enseignants de ce que les dossiers des lauréats des ENS et des ENSET, se traitent désormais en 3 mois au lieu 25 voire 30 mois. Lesdits dossiers sont constitués et bouclés 3 mois avant la fin de leur formation. Il précise dans la même lancée qu’un total de 22.967 dossiers ont été traités dans les cadre des Initiatives à Résultats Rapides (IRR), sur les 24.202 reçus par le MINFOPRA. Il évoque la future organisation des concours d’entrée dans les ENS et les ENSET en relation avec le MINESUP.

Ce point de presse conjoint que présidait le Ministre Communication avait pour cadre l’auditorium du Ministère de la Communication. Le porte-parole du Gouvernement était pour cette occasion accompagné en plus du MINFOPRA, par les ministres de l’Education de Base, des Enseignants Secondaires, des représentants des ministres des Finances et de l’ Administration Territoriale, ainsi que des représentants de certaines corporations du sytème éducatif.

Pour ce qui est des nouvelles revendications formulées par les enseignants, le MINFOPRA affirme lors de ce point de presse,  preuve à l’appui que certaines sont déjà satisfaites et le reste en voie de l’être.

Les membres du Gouvernement ont tous appelé au sens de la responsabilité de toutes les parties impliquées pour le succès de l’année scolaire 2022-2023.

ATANGANA Zita
Journaliste /CELCOM-MINFOPRA

Previous Next

leçon inaugurale: le Ministre Joseph LE sensibilise les nouveaux agents publics de l'ENAM

C'est au cours d'un atelier d'imprégnation organisé le mercredi 07 septembre 2022 a l'intention des laureats de la Promotion 2019-2021 de l’École Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) que le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a rappelé à ces jeunes fonctionnaires les valeurs républicaines et les exigences professionnelles pour relever les défis de bonne gouvernance

Assidus, ponctuels, respectueux, intègres, loyaux et respectueux des canaux de l’éthique et la déontologie administratives: voilà ce qui est attendu des 420 futurs fonctionnaires formés à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature ( ENAM).  Ces recommandations ont été formulées à l’issue du séminaire d'imprégnation à la pratique administrative organisée ce 7 septembre 2022, à l’intention de ces nouveaux agents de l’Etat. La promotion 2019-2021 baptisée Dialogue et Tolérance a reçu du Ministre Joseph LE, qui présidait personnellement ledit séminaire, des conseils qu’ils porteront tout au long de leur carrière.

De la gestion des carrières en passant par la gestion de la fortune publique, les thèmes des exposés portaient tous sur les droits et les devoirs de ces futurs hauts cadres de l’Administration Publique Camerounaise qui se disent à la fin édifiés.

Le MINFOPRA pour la circonstance, était en compagnie de Monsieur Jean de Dieu MOMO, Ministre Délégué auprès du Ministre de la Justice, Monsieur Armand Djodom, Secrétaire d'État auprès du Ministre des travaux publics, chargé des routes, du top mangement de l'ENAM avec en tête le PCA et le DG de cette École au service de l'Etat et du citoyen,  du DG de l'ISMP ainsi que ses proches collaborateurs et autres invités de marque. Les bonnes pratiques ont été distillées aux lauréats par des experts du MINFOPRA et du CONSUPE.
Il en resort que tous sont prêt à affronter et vaincre les maux qui minent le bon fonctionnement de l’Administration Publique Camerounaise sans complaisance avec efficacité, abnégation, probité et loyauté.

Zita ATANGANA
Journaliste/Celcom

Previous Next

Gestion des Ressources Humaines: L'arrimage à la SND30.

Les responsables en charge de la gestion des ressources humaines dans différentes administrations camerounaises outillés sur l'arrimage des plans de recrutement à la stratégie de développement pendant les trente années à venir, ce 23 août 2022 à Mbankomo au cours d'un séminaire de formation.

Présidé par Joseph LE, Ministre en charge de la fonction publique et de la réforme administrative, ce séminaire d'un jour a vu la participation de trente six administrations représentées essentiellement par les directeurs des ressources humaines et des affaires générales. Au programme, sept exposés de différents experts en gestion des ressources humaines ont ponctué ce conclave, entre les les deux cérémonies protocolaires d'ouverture et de clôture des assises. À l'ouverture, les souhaits de bienvenue par l'autorité municipale des lieux ont connu la gratitude de Joseph LE qui, dans son discours d'ouverture a pleinement remercié le Maire de ladite commune. Le ministre a ensuite, entre autres rappeller qu'il est important pour son département ministériel de veiller sur la qualité, la cohérence et les contingences des recrutements des agents publics, avant de déclarer les travaux du séminaire ouverts.
Sous la modération de Mme l'Inspecteur général, la première partie des exposés des experts en gestion des ressources humaines à porté tour à tour sur "l'importance des cadres organiques dans le fonctionnement des services" par le Secrétaire Permanent à la Réforme Administrative TCHAGADICK NJILLA Yves. Il a démontré que l'utilisation des cadres organiques permettent de ne pas tomber dans les recrutements hasardeux à court terme, qui sont préjudiciables sur les finances publiques. Le deuxième exposé quant à lui était axé sur "le renforcement des capacités : gage de performance au sein des administrations" par le directeur des ressources humaines de l'Etat, SANKAME ZOUBEROU. Il établit le lien entre la performance et le poste de travail. L'exposé suivant portait sur le " décret du 30 décembre 2020, portant harmonisation de l'âge de départ à la retraite des agents publics de l'Etat: enjeux, défis et conséquences sur les recrutements " dispensé par le DRPCE MINFOPRA, Hervé Brice DIKOUME BATINDI. Ce décret pourrait servir de socle pour la quête de performance et de modernisation de l'action publique. Le dernier exposé de cette première vague a porté sur "la prise en compte des contraintes liées à l'incidence financière lors de l'élaboration des plans de recrutement", par le Directeur de la dépense de personnel et des pensions du ministère des Finances. L'exposant a relevé le paradoxe de trop de recrutements et toujours trop à recruter. Selon lui, il faut normaliser la pyramide des recrutements et prioriser les corps de métier en voie de disparition.

Après quelques questions et réponses, la deuxième vague d'exposés, sous la modération du Chef de Division de la Discipline et du Contentieux Serge TSIMI, a porté tour à tour sur "l'importance de la prise en compte des personnes défavorisées dans l'atteinte des objectifs de la SND30 " par le Pr SOH FOTSING, DPPS au Minepat. Ensuite sur "l'importance de la prise en compte de l'approche genre dans  la constitution du capital humain" par le Directeur de la Promotion sociale de la femme au MINPROFF Martine
ONGOLA. Enfin, "l'importance de la prise en compte des personnes défavorisées dans la constitution du capital humain" par le DSN/MINAS. C'est deux derniers exposés insistent sur l'equitabilisation dans les plans de recrutement, qu'aucune couche ne soit marginalisée.
Le séminaire s'est refermé par la lecture du relevé des recommandations par le secrétariat technique du séminaire et le satisfecit du ministre dans son mot de fin, qui a également annoncé d'autres échéances prochaines.

Eunice ABEM, Cadre/Celcom.

© Copyright 2017-2024 DSI MINFOPRA. Tous droits réservés.

Suivez-nous sur    facebook